Technicien en transport et logistique

ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE

Condition d’admission

CESI / C2D ou test d’admission

Titre délivré à l’issue de la formation

Certificat de qualification de «Technicien en transport et logistique » spécifique à l’enseignement secondaire supérieur de promotion sociale.

Finalité

Le Technicien en transport et logistique assure les fonctions généralement dévolues à l’employé dans le cadre de l’exercice de sa mission.
Le logisticien est la personne qui orchestre le transport de marchandises. Sa fonction est primordiale car il est au centre de toutes les opérations nécessaires à l’arrivée d’un produit en rayon ou à l’approvisionnement des industries en matières premières pour la production et ce, non seulement en Belgique mais aussi de plus en plus à l’étranger.
Il s’intègre aux équipes de travail et à l’organisation en assurant la gestion du flux du transport sur le marchés nationaux et internationaux, en tenant compte des procédures préétablies. Il met en œuvre la procédure et assure le suivi des tâches qui lui sont confiées.
Dans ce cadre, il participe au management et à l’animation des équipes.
Il communique tant à l’écrit qu’à l’oral sur toutes questions liées aux dimensions commerciales et managériales de son activité. Il possède une bonne connaissance de l’environnement professionnel.
Dans le cadre de la gestion des transports, en respectant les normes de qualité, il participe à l’expédition, au transport et à la livraison des marchandises : mobilisation des moyens de transport et d’outils logistiques (manutention, stockage, entreposage), participation à l’organisation de la chaîne de transport, dispatching, traçabilité, documents administratifs, relations avec les administrations.
Il utilise les outils bureautiques et spécifiques à l’entreprise, s’adapte à l’évolution et aux besoins de son environnement professionnel.
Dans le cadre de la logistique d’entreprise, il collabore à la mise en œuvre du système logistique, utilise les moyens disponibles et respecte les contraintes dues aux opérations. En fonction des activités et de
la taille de l’organisation, il participe soit à une unité logistique de production ou de distribution soit à un service spécialisé aux achats et approvisionnements, dans l’entreposage et la gestion des stocks, dans la préparation des commandes, l’emballage et le conditionnement des marchandises, en veillant au respect des contraintes de temps et des normes de qualité et d’environnement.
Il est capable de s’exprimer dans une autre langue utilisée habituellement soit au niveau national, soit au niveau international.
Ce métier, comme tous les autres, a ses propres exigences. Ainsi, le logisticien doit être un bon négociateur. Toutes les unités (achat, stockage, commercialisation, production) ont leurs propres contraintes. Il doit savoir concilier pour rendre l’ensemble efficace. C’est un métier technique qui exige d’être précis et concret. Une erreur à l’un ou l’autre stade du transport ou de stockage peur coûter cher à l’entreprise.

Débouchés

  • Transport de marchandises par voies terrestre, maritime, aérienne et opérations multimodales,
  • Commission de transport,
  • Location de véhicules industriels,
  • Transports spécialisés (déménagement, transport de matières dangereuses, …),
  • Agent de transit, adjoint au responsable d’exploitation, adjoint au responsable d’entrepôt, affréteur, chargé du SAV, dispatcher, assistant au responsable d’exploitation, transport supervisor,…